COVID-19 - Informations sur les vols vers la France

La quasi-totalité des vols commerciaux internationaux au départ et à destination de la Turquie est suspendue depuis le 28 mars. La compagnie biélorusse Belavia est actuellement la seule compagnie à opérer des vols réguliers (vols sortants uniquement) pour Paris via Minsk plusieurs fois par semaine. D’autres vols spéciaux sont régulièrement organisés par des compagnies charters, principalement vers l’Allemagne, d’où il est possible de regagner la France (soit par un vol en correspondance, soit par le train).

A ce stade, la Turkish Airlines n’envisage pas de reprendre ses vols internationaux avant le 10 juin et le 4 juin pour ses vols domestiques (ces dates peuvent toutefois encore être repoussées, en fonction de la situation). Pegasus a annoncé, pour sa part, une reprise des vols le 15 juin, à ce stade. Air France n’a pas encore communiqué de calendrier définitif pour le redémarrage de sa desserte d’Istanbul.

Avertissement :

- Il convient de garder à l’esprit que les vols actuellement disponibles à la réservation peuvent encore être annulés ou reportés à une date ultérieure et nous vous invitons à vérifier régulièrement la situation auprès de chaque compagnie.

- Le Consulat général ne gère pas les réservations sur les vols. Il convient de vous rapprocher de chaque compagnie.


Les informations relatives aux vols sont fournies sur la base des informations disponibles et ne sont pas forcément exhaustives. Les vols peuvent toujours être soumis à des modifications/annulations. Nous vous invitons à vérifier régulièrement auprès des compagnies concernées. Il appartient également à chaque voyageur de vérifier qu’il a les documents et autorisations nécessaires pour se déplacer.

Vols de la compagnie Belavia vers Paris via Minsk

La compagnie biélorusse assure actuellement la desserte de Paris via Minsk plusieurs fois par semaine (la correspondance est raccourcie jusqu’au 31 mai au moins).

Pour les vols vers Paris via Minsk, le transit est possible par Minsk avec sa Carte Nationale d’Identité ou son passeport à condition de ne pas quitter la zone internationale et d’avoir la réservation pour son vol en correspondance. Les billets peuvent être réservés en une fois sur le site de la compagnie : en.belavia.by.

Qui peut voyager vers la France ?

Pour les voyageurs en provenance de l’extérieur de l’espace européen (l’ensemble des pays du monde sauf les Etats membres de l’Union européenne, le Royaume Uni, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse, Vatican) le principe qui reste en place aujourd’hui, et jusqu’à nouvel ordre, c’est la fermeture des frontières et donc l’interdiction d’entrée.

Les Français (ainsi que leurs conjoints et leurs enfants) peuvent toutefois continuer d’accéder au territoire français, ainsi que certaines catégories spécifiques précisées sur le site du ministère de l’Intérieur, comme les :
- ressortissants de l’espace européen, ayant leur résidence principale en France (et pouvant le démontrer) ;
- ressortissants de pays tiers qui résident de manière permanente en France (et qui ont un titre de séjour ou un visa long séjour valide) ;
- ressortissants étrangers qui assurent le transport de marchandises (dont les marins) ; - professionnels de santé concourant à la lutte contre le COVID-19 ;
- ressortissants de pays de l’espace européen ou d’un pays tiers, titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité et en transit par la France pour rejoindre son domicile dans un pays de l’Union européenne ou assimilé ;
- ressortissants de pays tiers, en transit de moins de 24 heures en zone internationale pour rejoindre son pays d’origine et présentant le titre de voyage vers ce pays ;

Serais-je soumis à une mesure de quarantaine à mon arrivée en France ?

La loi du 11 mai 2020 prorogeant l’état d’urgence sanitaire a prévu la possibilité de mettre en place des mesures sanitaires spécifiques pour les voyageurs arrivant en France.

A compter du 25 mai, un dispositif de quatorzaine volontaire a été mis en place.

Les personnes admises sur le territoire national en provenance de l’extérieur de l’espace européen (l’ensemble des pays du monde sauf les Etats membres de l’Union européenne, le Royaume Uni, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse, Vatican) se verront ainsi remettre à l’arrivée, une information sur les conditions dans lesquelles la quarantaine volontaire peut être effectuée au domicile de leur choix ou, le cas échéant, dans une structure d’hébergement adaptée. Il est appelé au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre cette précaution sanitaire.
Seront exemptées du dispositif de quarantaine volontaire, sauf si elles présentent des symptômes, les personnes suivantes :

- les personnes en transit vers un autre pays ;
- les membres d’équipage et personnes exploitant des vols passagers et cargo, ou voyageant comme passager pour se positionner sur leur base de départ ;
- les personnes qui assurent le transport international de marchandises ;
- les conducteurs et équipiers d’autocars et de trains ;
- les membres d’équipage et personnes exploitant des navires de commerce et de pêche ;
- les professionnels de santé étrangers concourant à la lutte contre le covid-19 ;
- les personnels des missions diplomatiques et consulaires, ainsi que des organisations internationales ayant leur siège ou un bureau en France, de même que leurs conjoints et enfants ;
- les personnels des forces de sécurité intérieure ou de défense français et étrangers de retour de mission, ou en mission, l’autorité judiciaire dans l’exercice de ses fonctions ainsi que les autres agents de l’Etat affectés à l’étranger ou de retour de mission ainsi que leurs conjoints et enfants ;
- les travailleurs frontaliers ;
- les personnes justifiant d’un motif familial impérieux (déplacement justifié par un droit de garde, de visite ou d’hébergement d’un enfant ainsi que la poursuite de la scolarité, assistance urgente à un proche, obsèques d’un proche parent) ;
- les personnes admises à entrer sur le territoire pour motif économique si leur séjour est d’une durée inférieure à 5 jours. Les conditions de quarantaine applicables aux travailleurs saisonniers et détachés admis à entrer sont précisées dans l’instruction du 20 mai 2020.

Attestations requises par les autorités françaises

Pour effectuer leur voyage, l’ensemble des voyageurs devront se doter des documents suivants, disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur :

- une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine depuis les pays tiers ;
- une déclaration sur l’honneur attestant que le voyageur ne présente pas de symptômes d’infection au covid-19.

Par ailleurs, les mesures de confinement précédemment en place sur le territoire français sont progressivement levées depuis le 11 et le 28 mai. L’attestation de déplacement dérogatoire pour les déplacements supérieurs à 100 km ne sera plus exigée à partir du 2 juin. Les autorités françaises continuent toutefois encore de recommander de différer les déplacements les plus lointains.

En France, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun.
Attention, en Ile de France, aux heures de pointe (6h30-9h00/ 16h00-19h00), l’accès aux transports en commun reste réservé aux personnes munies d’une attestation de déplacement de leur employeur ou se déplaçant pour motifs impérieux (scolaires, raisons médicales...). Les déplacements en dehors de ces créneaux horaires ne font l’objet d’aucune restriction.

Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 €.

Par ailleurs, ces mesures étant susceptibles d’évoluer très rapidement en fonction de la situation, nous vous recommandons de suivre très attentivement les éventuelles annonces publiques.

Autorisations de déplacements requises par les autorités turques

Les autorités turques ont indiqué, le 28 mai, que les restrictions aux déplacements interurbains seraient levées à partir du 1er juin.

Rappel

Nous vous invitons également, si vous ne l’avez pas encore fait, à vous inscrire sur Ariane en veillant bien à renseigner vos coordonnées. Ce service vous permettra d’être informés régulièrement des évolutions en Turquie.

Pour toute question, veuillez vous reporter à notre rubrique " Covid-19 ". Si vous ne trouvez pas la réponse que vous cherchez, vous pouvez nous contacter :

  • en premier lieu par courriel, en cliquant ici.
  • en second lieu, par téléphone, du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h (heure locale), au +90 212 393 38 54 et au +90 212 393 38 58.

- Cliquer pour notre foire aux questions

publié le 29/05/2020

haut de la page