Cérémonies de remise des diplômes à Galatasaray

Après la cérémonie de remise des diplômes (cliquer pour voir l’album photo) à l’université de Galatasaray (cf texte du discours du Consul Général), la Cérémonie de remise des diplômes de la promotion 143 du lycée de Galatasaray, a permis de rappeler l’importance de cette institution dans les relations entre la France et la Turquie. Le Proviseur du lycée, Mme Meral Mercan, le Directeur des Etudes Françaises, M. Marc Fourreau, le Président de la Fondation des anciens de Galatasaray, M. Ahmet Tevfik Bilge, le Consul général de France à Istanbul, M. Hervé Magro et le Président de la Fondation de Galatasaray, M. Inan Kiraç ont chacun prononcé un discours pour féliciter une promotion particulièrement brillante cette année.

JPEG
Le Consul général prononce son discours

Dans son discours, le Consul général a mis l’accent sur le rôle éminent joué par le lycée de Galatasaray dans nos relations bilatérales et appelé de ses vœux un engagement toujours plus grand des jeunes diplômés pour l’approfondissement de ces relations dont ils représentent l’avenir.

JPEG
de g. à d. : Le Consul général, Mme Meral Mercan, proviseur du lycée et M. Inan Kiraç, Président de la Fondation de Galatasaray

JPEG

JPEG

A l’issue des discours, les nouveaux Diplômés ont été appelés sur scène pour la cérémonie de remise de plaquette.

Lycée de Galatasaray  : Le lycée Galatasaray, situé au coeur du vieux quartier européen, est un établissement d’enseignement particulier en Turquie. Créé d’abord comme école du palais ("enderun") en 1481 sous Beyazit II, il reçut son statut actuel de lycée bilingue en 1868, sous le sultan Abdulaziz, avec la collaboration de la France et de son ministre de l’Instruction Publique, Victor Duruy, qui le modela sur l’exemple des grands lycées parisiens. De très nombreux scientifiques, administrateurs, diplomates et artistes de la Turquie moderne ont été élevés au creuset de cette école, sur la base d’une double formation turque et française, républicaine et laïque. L’établissement, dont le renom est prolongé par les nombreuses associations d’anciens élèves essaimés un peu partout dans le monde, jouit également, auprès de l’opinion publique, du lustre attaché au club sportif de Galatasaray, aujourd’hui indépendant du lycée, mais né en son sein en 1905. Depuis l’accord franco-turc d’avril 1992, et la loi du 1er juin 1994, le lycée de Galatasaray, avec l’école primaire qui lui est rattachée, dépend de l’Université Galatasaray.

publié le 22/11/2011

haut de la page