Commémoration du 95ème anniversaire de la bataille des Dardanelles

Les cérémonies de commémoration du 95ème anniversaire de la bataille des Dardanelles, ont été marquées cette année par une importante participation française avec la présence de l’aviso "Commandant Ducuing", commandé par le capitaine de corvette Jean-Olivier Grall, et celle de la musique militaire de la Région Terre Nord-Est (RTNE) à Metz.

JPEG
de g. à d. : l’officier de garde et le capitaine de corvette Jean-Olivier Grall

Une réception a ainsi été donnée le 23 avril à bord du "Commandant Ducuing" avec la participation des autorités civiles et militaires turques de la région et des délégations venues pour les commémorations puis l’aviso a participé aux manifestations navales du 24 avril. Ce même jour, la musique militaire de la RTNE a joué les hymnes lors de la cérémonie au cimetière français de « Morto Bay ».

JPEG
aviso ’Commandant Ducuing’

Lors de la réception du 23 avril, l’Ambassadeur de France à Ankara, M. Bernard Emié a rendu hommage à tous les marins tombés durant la campagne des Dardanelles. Il a rappelé la profondeur des liens entre la France et la Turquie et souligné que la présence militaire importante de notre pays à cette occasion témoigne des progrès accomplis depuis quelques années dans notre relation militaire bilatérale, mais également de notre volonté de développer encore plus cette relation.

JPEG
L’Ambassadeur Emie et le Lt colonel de la Ruelle, attaché militaire à Ankara

JPEG
L’Ambassadeur et le commandant de l’aviso

Discours de l’Ambassadeur à bord de l’aviso ‘Commandant Ducuing’ le 23 avril.


A « Morto Bay » les délégations se sont recueillies à la mémoire de tous les soldats tombés aux Dardanelles.

JPEG

Ces cérémonies ont été suivies le 25 avril des différentes commémorations de « l’ANZAC », la bataille des Dardanelles représentant pour l’Australie (représentée par la gouverneur, Mme Quentin Bryce) et la Nouvelle Zélande (représentée par le Premier ministre John Key) un moment charnière dans l’affirmation de leur identité en tant que Nations. Des milliers d’Australiens et de Néo-zélandais, la plupart très jeunes, accomplissent ainsi chaque année le voyage depuis les antipodes en mémoire de leurs ancêtres.

Commencées à l’aube, comme le veut la tradition, sur la plage d’ « Anzac Cove », où les troupes Australiennes et néo-zélandaises ont débarqué le 25 avril 1915, les commémorations se sont poursuivies au cimetière australien, au cimetière turc puis, enfin, au cimetière néo-zélandais devant une foule à la fois bon enfant et recueillie. A chacune de ces cérémonies une gerbe aux couleurs de la France a été déposée par le Consul Général de France à Istanbul, M. Hervé Magro.

JPEG
cimetière australien

JPEG
le Consul général dépose une gerbe au cimetière turc

JPEG
cimetière néo-zélandais

publié le 22/11/2011

haut de la page