Coronavirus Covid-19 - Mesures Turquie

Le 11 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19. Pour mémoire, le Coronavirus Covid 19 est une infection pulmonaire. Les principaux symptômes sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement. Le premier cas de Covid-19 en Turquie a été confirmé par les autorités turques le 11 mars 2020.

Le bilan international, évolutif, est disponible sur le site du Centre européen de prévention et contrôle des maladies.

Entrée en Turquie – test PCR Covid-19 et formulaire du ministère de la Santé

Les dispositions suivantes régissent le franchissement des frontières aériennes, terrestres et maritimes de la Turquie depuis le 3 septembre 2021.

1. A l’exception des pays de provenance énumérés ci-après aux points 2, 3, 4 et 6, tous les voyageurs de plus de 12 ans, vaccinés depuis au moins 14 jours avant leur entrée en Turquie, avec 2 doses d’un vaccin reconnu par l’OMS (1 dose s’agissant du vaccin Johnson & Johnson), ou guéris du Covid au cours des six derniers mois (suivant le 28e jour du 1er test positif) sont exemptés de test PCR ou antigène s’ils peuvent produire un certificat de vaccination ou de guérison.

A défaut, ils doivent présenter un test PCR négatif réalisé 72 heures avant l’arrivée en Turquie ou un test antigénique négatif de moins de 48 heures. Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de cette obligation.}

2. Les vols en provenance du Brésil, de l’Afrique du Sud, du Népal et du Sri Lanka sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Les personnes qui auront transité par ces pays ou y auront séjourné au cours des 14 derniers jours seront priées de présenter un test PCR négatif effectué moins de 72H avant l’arrivée en Turquie et soumises à une quatorzaine dans un lieu défini par les préfectures (voir point 5.) dont la fin est conditionnée à la production d’un test PCR négatif réalisé le 14ème jour.

3. Les voyageurs en provenance d’Afghanistan ou ayant séjourné dans les 14 derniers jours dans ce pays doivent :
- présenter un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant l’arrivée en Turquie ;
- effectuer, à l’arrivée, une quarantaine de 7 jours dans un lieu désigné par les autorités, dont la fin est conditionnée à la production d’un test PCR négatif réalisé le 7ème jour (voir point 5).

Les citoyens turcs en provenance de ce pays et les citoyens afghans en possession d’un titre de séjour ou de travail valide en Turquie pourront effectuer cette quarantaine à leur domicile.

4. Les voyageurs en provenance du Bangladesh, d’Inde et du Pakistan ou ayant séjourné dans les 14 derniers jours dans ces pays doivent :
- présenter un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant l’arrivée en Turquie ;
- effectuer, à l’arrivée, une quarantaine de 10 jours à leur résidence ou l’adresse qu’ils indiqueront, dont la fin est conditionnée à un test PCR négatif réalisé le 10ème jour. S’ils peuvent prouver avoir reçu, plus de 14 jours avant leur entrée en Turquie, 2 doses d’un vaccin reconnu par l’OMS (1 dose s’agissant du vaccin Johnson & Johnson), ils en seront exemptés.

5. Depuis le 3 septembre 2021, les personnes qui ont transité ou ont séjourné au cours des 14 derniers jours en Afghanistan, au Brésil, en Afrique du Sud, au Népal et au Sri Lanka ou tous ceux qui voyageront en Turquie depuis ces pays doivent observer une période de quarantaine (d’une durée variable) dans les hôtels de quarantaine prévue par les autorités de la République de Turquie et doivent réserver et payer les frais avant d’entamer leur séjour en Turquie. La liste des hôtels se trouve ici

6. Les personnes en provenance du Royaume-Uni, d’Iran, d’Egypte et de Singapour devront présenter à leur arrivée en Turquie un test PCR négatif réalisé moins de 72H avant l’arrivée en Turquie.

7. A l’exception des voyageurs en provenance des pays cités aux points 2 et 4, les passagers peuvent être soumis, à leur entrée sur le territoire turc, à des tests PCR dont l’application est décidée par le ministère de la Santé en fonction de son appréciation du risque sanitaire.

Dans l’attente du résultat du test, les voyageurs peuvent poursuivre leur trajet jusqu’à leur destination finale en Turquie.

Si le résultat du test est positif, ils doivent se soumettre à un isolement de 14 jours dans le lieu de leur choix. Cet isolement peut être interrompu en cas de test PCR négatif au 10ème jour. Si un variant est détecté, la fin de la quarantaine est conditionnée à un test négatif réalisé au 14e jour.

7. Exemption de test PCR et de quarantaine pour :
les personnels navigants ;
les transporteurs maritimes et routiers.
Ces mesures ne s’appliquent pas aux voyageurs en transit en zone internationale dans un aéroport turc.

Entrée en Turquie - Formulaire du ministère turc de la Santé

Depuis le 15 mars 2021, tous les passagers (toutes nationalités, y compris résidents en Turquie) souhaitant entrer en Turquie doivent compléter le formulaire du ministère de la santé dans les 72 heures qui précèdent leur entrée sur le territoire turc. Ce formulaire est disponible en ligne (https://register.health.gov.tr/) et un exemplaire devra être produit à la compagnie de transport (papier ou sur support digital). L’accomplissement de cette formalité générera un code HES (voir ci-dessous).

A défaut, l’entrée en Turquie leur sera refusée.

Isolement et quarantaine

Depuis le 1er juin 2021 :
Des mesures d’isolement et de quarantaine sont appliquées aux personnes identifiées comme cas contact (la durée de constitution d’un contact prolongé, entraînant une obligation d’isolement, est fixée à 10 minutes) ou ayant contracté le virus pendant leur séjour.

La mise en quarantaine est de 14 jours (et non plus 10 jours) pour les cas contacts et peut être écourtée en l’absence de symptômes et s’ils présentent un test négatif effectué au bout du 10e jour de quarantaine (et non plus au 7e jour).

Les personnes vaccinées sont considérées comme susceptibles d’être cas contact pendant les trois mois consécutif au 14ème jour suivant la seconde dose. Si elles sont cas contact, leur isolement peut être interrompu en cas de test PCR négatif réalisé au 7e jour.

Les personnes positives à la Covid sont placées à l’isolement pendant une durée de 14 jours à domicile, dans un centre dédié (conditions très spartiates) ou dans un hôtel acceptant de les accueillir (à leurs frais)
Lorsqu’un variant jugé préoccupant est détecté, l’isolement ne peut être inférieur à 14 jours et sa fin est conditionnée à un test PCR négatif. Si le test PCR est positif, l’isolement est prolongé de 20 jours.

Depuis le 1er août 2021, les personnes qui ont été présentes les 14 derniers jours en Afghanistan, au Bangladesh, en Afrique du Sud, en Inde, au Népal, au Pakistan et au Sri Lanka ou tous ceux qui voyageront en Turquie depuis ces pays doivent observer une période de quarantaine dans les hôtels de quarantaine prévue par les autorités de la République de Turquie et doivent réserver et payer les frais avant d’entamer leur séjour en Turquie. La liste des hôtels se trouve ici

Transport

  • Les ressortissants français sont autorisés à entrer en Turquie par les frontières aériennes, maritimes et terrestres, à l’exception des frontières avec l’Iran. Il est vivement conseillé de vérifier le régime en vigueur dans les autres pays voisins de la Turquie avant d’envisager un franchissement des frontières terrestres ;
  • Depuis le 15 mars 2021, tous les passagers étrangers et non-résidents en Turquie souhaitant entrer en Turquie doivent compléter le formulaire du ministère de la santé dans les 72 heures qui précèdent leur entrée sur le territoire turc. Ce formulaire est disponible en ligne (https://register.health.gov.tr/# ) et un exemplaire devra être produit à la compagnie de transport (papier ou sur support digital).
  • le code HES (cf. infra) est requis pour les transports en commun interurbains ;
  • depuis le 1er décembre 2020, il faut disposer d’un code HES pour emprunter les transports en commun ;
  • des contrôles de police (avec caméras thermiques) sont effectués aux frontières administratives des provinces.

Restrictions de déplacements et aménagements spécifiques

Ces mesures sont entrées en vigueur le 1er juillet à 5h00, dans le respect des gestes barrière :

Couvre-feu et déplacements interurbains
Sans objet, le couvre-feu et les restrictions de déplacements interurbains sont levés.

Travail

  • Tous les lieux de travail y compris la fonction publique peuvent fonctionner selon les horaires habituels ;
  • Les salles de cinéma peuvent rouvrir ;
  • Dans les restaurants, il n’y a plus de restrictions sur le nombre de personnes pouvant être à la même table à l’intérieur ou à l’extérieur, à condition de respecter les règles de distanciation entre les tables et/ou les chaises ;
  • Les lieux diffusant de la musique pourront le faire jusqu’à minuit ;
  • Les restrictions supplémentaires concernant les lieux tels que les parcs, jardins publics, campings, aires de pique-nique et de loisirs sont levées ;
  • Les activités des salons de thé à narguilé continueront d’être suspendues.

Mariages et réunions publiques
Les cérémonies de mariage peuvent se tenir sans restriction du nombre de participants (minimum de 6m² par personne dans les espaces fermés) ; il ne doit y avoir aucun activité (jeux, danse…) où la distanciation sociale ne peut être maintenue. La diffusion de musique, y compris les performances en direct, est possible jusqu’à minuit.

Transports en commun
Sans objet : les limitations du nombre de passagers dans les transports en commun sont levées. Les restrictions d’utilisation des transports en commun par les personnes de 65 ans et plus et celles de moins de 18 ans sont levées.

Autres mesures :
- port du masque obligatoire et interdiction de fumer dans l’espace public ;
- utilisation du code HES dans certaines situations (accès aux centres commerciaux, administrations, aux transports en commun etc.) ;
- l’obligation de présentation d’un test PCR négatif de moins de 72 heures demeure pour l’accès au territoire turc.

Code HES

Pour faciliter le suivi et la gestion de la crise sanitaire, les autorités turques exigent l’obtention d’un code HES « Hayat Eve Sığar », du nom de l’application qu’ils ont mise au point. Ce code peut s’obtenir selon votre situation de la manière suivante :

- si vous êtes non résident en Turquie et que prévoyez de vous rendre en Turquie, vous devez vous enregistrer dans les 72h qui précèdent en complétant le formulaire du ministère de la santé disponible à l’adresse suivante : https://register.health.gov.tr/. Il vous sera demandé par la compagnie aérienne un exemplaire de ce formulaire, pensez à l’imprimez ou à le sauvegarder sur votre téléphone portable, tablette etc.

- si vous êtes arrivé en Turquie avant le 15 mars 2021 ou si vous êtes résident en Turquie, vous pouvez obtenir le code HES soit via l’application du même nom ou en envoyant un SMS au « 2023 » depuis un numéro turc (Turkcell, Vodafone, Türk Telekom).

La présentation d’un code HES est requise dans la totalité des provinces pour emprunter les transports en communs interurbains (avions, bus, navettes maritimes, etc.) et pour s’enregistrer dans un hôtel.

- pour emprunter les transports en commun urbains - bus, métro, etc.- ; à noter que depuis le mois de décembre la plupart des agglomérations de Turquie imposent que le code HES soit associé aux cartes de leur réseau de transport en commun. Cette démarche consiste à remplir un formulaire à partir d’un lien internet :

- Adana
- Ankara
- Antalya
- Balikesir (Balkart)
- Bursa (Bursakart)
- Canakkale (Kentkart)
- Denizli (Denizli kart)
- Edirne (Kentkart)
- Gaziantep
- Hatay
- Istanbul (Istanbulkart)
- Izmir (Izmirim kart)
- Kahramanmaras
- Konya
- Mersin
- Mugla/Bodrum (KentKart)
- Samsun
- Urfa

Par ailleurs, des restrictions locales peuvent s’appliquer pour entrer dans les bâtiments publics, les écoles et les espaces publics tels que les centres commerciaux, les restaurants, les cafés, les bibliothèques, les centres sportifs, les salles de mariage, les salons de coiffure, les salons de beauté, les salons de massage et les salles de jeux. C’est le cas notamment pour les provinces d’Ankara, d’Istanbul et d’Izmir.

Comment obtenir le code HES ?

Au moyen du formulaire en ligne dans les 72 heures qui précèdent l’entrée sur le territoire turc sur https://register.health.gov.tr/#, à compter du 15 mars 2021.

Les Français de passage et résidents étrangers en France qui ne disposent pas de carte d’identité turque pour étrangers doivent écrire dans le SMS : « HES » espace « FRA » espace « numéro du passeport français » espace « année de naissance » espace « nom de famille ». Exemple : HES FRA 17AB12345 1981 DUPONT. Cette démarche n’est possible qu’à partir d’un numéro de téléphone turc.

Les Français (et ressortissants non-turcs) titulaires d’une carte d’identité turque pour étrangers (Yabancı Kimlik) dont le numéro de série commence par 97, 98 et 99 doivent écrire dans le SMS : « HES » espace « 11 chiffres du numéro de kimlik » espace « année de naissance » espace « nombre de jours de déplacement ». Exemple : HES 12345678901 1980 15 (dans cet exemple, le code sera valable 15 jours).

Les citoyens turcs titulaires d’une carte nationale d’identité turque (T.C. Kimlik) doivent écrire dans le SMS : « HES » espace « 11 chiffres du numéro de T.C. kimlik » espace « 4 derniers chiffres du numéro de série de la kimlik » espace « nombre de jours de déplacement ». Exemple : HES 12345678901 1234 15 (dans cet exemple, le code sera valable 15 jours).

Les enfants de moins de 2 ans n’ont pas l’obligation d’obtenir un code HES.

Consignes sanitaires en vigueur

  • l’obligation de porter un masque dans les espaces publics dans toutes les provinces de Turquie ;
  • l’obligation de porter un masque dans les supermarchés, marchés et transports en commun ;
  • le respect de la distanciation sociale dans l’espace public.

Les personnes qui ne se conformeront pas aux mesures susmentionnées sont passibles d’une contravention, voire de poursuites judiciaires.

Dispositions sanitaires spécifiques en vigueur sur le territoire français :

Le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié fait obligation aux passagers de présenter au transporteur aérien ou maritime, avant leur départ, une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent pas de symptôme d’infection à la covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant leur voyage. Ils doivent porter un masque de protection.

En outre, ce décret introduit, à compter du 11 novembre 2020, pour les personnes de onze ans ou plus voyageant par avion ou par navire à destination de la France métropolitaine depuis la Turquie une obligation de présenter à l’embarquement le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (par exemple test PCR), réalisé moins de 72 heures avant le départ ne concluant pas à une contamination par la covid-19.

En cas de questions sur les modalités d’application des mesures concernant l’entrée et le séjour en France, s’adresser au numéro vert 0800 130 000 et consulter la page d’information du gouvernement.

publié le 08/09/2021

haut de la page