Coronavirus- Covid19 : Foire aux questions

L’ambassade de France à Ankara et le consulat général de France à Istanbul s’efforcent de diffuser des informations et des conseils en appui aux ressortissants français, et de les actualiser dans la mesure du possible. Toutefois, ces informations ne prétendent pas à l’exhaustivité ; elles n’ont de valeur qu’indicative, dans un contexte très évolutif et ne sauraient engager la responsabilité des autorités françaises.

Nous invitons également les Français de passage en Turquie à s’inscrire sur Ariane en veillant bien à renseigner leurs coordonnées. Ce service vous permettra d’être informé régulièrement des évolutions en Turquie.

Quelle est la situation du coronavirus en Turquie ? Que faire en cas de symptômes ?

Nous vous invitons à consulter notre page dédiée au coronavirus, qui expose notamment les mesures prises par les autorités turques.

Avant tout départ à l’étranger, il est primordial d’anticiper et de vérifier avec votre mutuelle ou assurance la couverture médicale dont vous disposez..

Je suis Français de passage (touriste, visite familiale...).

Puis-je entrer en Turquie ?

Les déplacements par transport public aérien ou maritime depuis la France et vers la Turquie sont interdits, sauf motif impérieux, depuis le dimanche 31 janvier à 0h00.

Les Français amenés à voyager en Turquie depuis la France pour motifs impérieux sont autorisés à entrer en Turquie par les frontières aériennes, maritimes et terrestres, à l’exception des postes frontières avec l’Iran. Il est toutefois vivement conseillé de vérifier le régime en vigueur dans les autres pays voisins de la Turquie avant d’envisager un franchissement des frontières terrestres.

Les motifs impérieux de déplacement depuis la France vers la Turquie correspondent aux catégories suivantes :

- motif sanitaire impérieux ;
- motif familial impérieux ;
- motif professionnel impérieux ne pouvant être différé ;
- retour dans le pays de résidence ou d’origine (sans garantie de retour sur le territoire français, sauf motif impérieux).

Une liste indicative des motifs impérieux justifiant des déplacements entre le territoire français et un pays ou territoire n’appartenant pas à l’espace européen est consultable en dernière page des modèles d’attestation de déplacement vers la France métropolitaine accessibles depuis ce lien :
https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

La vérification de l’existence du motif impérieux est effectuée en France avant le départ :
- par les autorités en charge du contrôle aux frontières ;
- se manière systématique par l’entreprise de transport avant l’embarquement.

En cas de fausse déclaration ou de motif non valable, l’embarquement sera refusé.

Important : l’Ambassade ou le Consulat général n’ont pas compétence pour vérifier si votre motif peut être considéré comme impérieux.

Depuis le 29 décembre, tous les passagers de 6 ans et plus se rendant en Turquie par transport aérien, terrestre ou maritime doivent être en possession d’un test PCR covid-19 négatif effectué dans les 72h avant leur vol/traversée à destination de la Turquie.

Depuis le 15 mars 2021, tous les passagers (toutes nationalités, y compris résidents en Turquie) souhaitant entrer en Turquie doivent compléter le formulaire du ministère de la santé https://register.health.gov.tr/# dans les 72 heures qui précèdent leur entrée sur le territoire turc. Un exemplaire (papier ou sur support digital) devra être produit à la compagnie de transport. L’accomplissement de cette formalité générera un code HES (voir ci-dessous).
A défaut, l’entrée en Turquie leur sera refusée.

Par ailleurs, le ministère turc de la santé a annoncé des mesures spécifiques pour les passagers en provenance d’Afrique du Sud, du Brésil, du Danemark et du Royaume-Uni (cliquer ici pour en savoir plus sur les mesures d’isolement et de quarantaine).

Puis-je transiter par la Turquie pour rentrer en France ?

Le transit est possible. Vous êtes invités à vérifier le statut de votre vol auprès de votre compagnie aérienne ou de votre agence de voyage.

En revanche, le ministère turc de la santé a annoncé des mesures spécifiques pour les passagers en provenance d’Afrique du Sud, du Brésil, du Danemark et du Royaume-Uni (cliquer ici pour en savoir plus sur les mesures d’isolement et de quarantaine).

Puis-je rentrer sur le territoire français malgré la fermeture des frontières Schengen ? Serais-je soumis à un test PCR ou à une mesure de quarantaine ? Puis-je circuler sur le territoire français ?

Oui, les Français peuvent rentrer en France.

Depuis le lundi 18 janvier 2021, un test PCR négatif est requis pour entrer sur le territoire national pour les voyageurs en provenance d’un pays extérieur à l’espace européen (Union européenne, espace Schengen, Andorre, Vatican, Saint Martin, Monaco). Ces personnes devront également s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant sept jours une fois arrivées en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue de cette période de sept jours.

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des hôpitaux et des laboratoires effectuant les tests PCR en Turquie :

- Circonscription d’Ankara
- Circonscription d’Istanbul

Le port du masque est obligatoire à bord des avions, dans les aérogares, dans les transports en commun en France. Certaines villes françaises (Paris, Marseille, Lille, Strasbourg, etc.) ont imposé l’obligation du port du masque en extérieur.

Pour effectuer leur voyage, l’ensemble des voyageurs devront se doter d’attestations de déplacement disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur.

Ces mesures étant susceptibles d’évoluer très rapidement en fonction de la situation, nous vous recommandons de suivre très attentivement les éventuelles annonces publiques.

Puis-je rentrer en France par la route, via la Grèce ?

Oui. Néanmoins, la frontière terrestre entre la Turquie et la Grèce et le poste frontière d’Ipsala/Kipi sont actuellement fermés. Le seul moyen d’entrer en Grèce à partir de la Turquie consiste à passer par la Bulgarie (postes frontière de Kapikule vers la Bulgarie puis Promachonas vers la Grèce). 48h avant de vous y présenter, vous devez remplir un formulaire en ligne de la protection civile grecque, "Passenger Locator Form (PLF)", sur le site https://travel.gov.gr/#/.

Pour entrer en Grèce par voie terrestre depuis la Bulgarie, vous devrez présenter :

  • Le formulaire PLF validé par les autorités grecques en ligne ;
  • Un résultat négatif à un test PCR de moins de 72 heures, rédigé en anglais et comportant le numéro de passeport ou carte d’identité du voyageur.

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des hôpitaux et laboratoires effectuant les tests PCR en Turquie :

- Circonscription d’Ankara
- Circonscription d’Istanbul

Les liaisons maritimes entre la Grèce et l’Italie, et notamment entre depuis les ports d’Igoumenitsa et de Patras, ont repris.
Pour plus d’informations, veuillez consulter la foire aux questions de l’ambassade de France à Athènes.

Mon/ma conjoint(e) et /ou mes enfants sont de nationalité étrangère, leur retour vers la France est-il permis ?

Oui, les conjoints d’un ressortissant français de nationalité étrangère (le cas échéant avec un visa - marié, pacsé, concubin sur présentation de justificatifs de leur communauté de vie) et leurs enfants y compris s’ils sont de nationalité étrangère (le cas échéant avec un visa) peuvent rentrer en France, à condition qu’ils soient munis des justificatifs prouvant leur lien de parenté avec un Français (livret de famille, copie d’acte de mariage récent…).

Depuis le lundi 18 janvier 2021, un test PCR négatif est requis pour entrer sur le territoire national pour les voyageurs en provenance d’un pays extérieur à l’espace européen (Union européenne, espace Schengen, Andorre, Vatican, Saint Martin, Monaco). Ces personnes devront également s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant sept jours une fois arrivées en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue de cette période de sept jours.

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des hôpitaux et laboratoires effectuant les tests PCR en Turquie :

- Circonscription d’Ankara
- Circonscription d’Istanbul

Pour effectuer leur voyage, l’ensemble des voyageurs devront se doter d’attestations de déplacement disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur.

Ces mesures étant susceptibles d’évoluer très rapidement en fonction de la situation, nous vous recommandons de suivre très attentivement les éventuelles annonces publiques.

Ai-je droit à une prise en charge de mes dépenses médicales en cas d’hospitalisation ?

Vérifiez avec votre mutuelle, votre assurance ou avec votre établissement d’accueil, si vous êtes étudiant, les conditions de prise en charge.

Je dois suivre un traitement médical, que puis-je faire ?

La plupart des médicaments courants ou leurs équivalents sont disponibles dans des pharmacies turques.

En cas de difficultés d’approvisionnement, vous pouvez consulter un médecin localement. Si vous disposez d’une ordonnance et si le médicament n’est pas disponible en Turquie, vous pouvez contacter votre assurance (liée à votre carte bleue ou à votre véhicule ou logement) afin de vous le faire acheminer en urgence.

Pour consulter la liste de notoriété médicale des médecins francophones :

- circonscription d’Ankara
- circonscription d’Istanbul

Je suis Français résident en Turquie.

Puis-je me rendre en France ? Me sera-t-il possible de revenir en Turquie ?

Depuis la Turquie vers la France

Depuis le 18 mars 2021, tous les ressortissants français, ainsi que leur conjoint (marié, pacsé et concubin) (le cas échéant avec un visa - marié, pacsé, concubin sur présentation de justificatifs de leur communauté de vie) et leurs enfants y compris s’ils sont de nationalité étrangère (le cas échéant avec un visa) et à condition qu’ils soient munis des justificatifs prouvant leur lien de parenté avec un Français (livret de famille, copie d’acte de mariage récent…). peuvent se déplacer en France.

Une attestation de déplacement est à compléter et à présenter aux compagnies de transport, avant l’embarquement à destination de la France métropolitaine ainsi qu’aux autorités en charge du contrôle des frontières.

Cette attestation est disponible en ligne : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage.

Depuis le lundi 18 janvier 2021, un test PCR négatif est requis pour entrer sur le territoire national pour les voyageurs en provenance d’un pays extérieur à l’espace européen (Union européenne, espace Schengen, Andorre, Vatican, Saint Martin, Monaco). Ces personnes devront également s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant sept jours une fois arrivées en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue de cette période de sept jours.

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des hôpitaux et laboratoires effectuant les tests PCR en Turquie :
- Circonscription d’Ankara
- Circonscription d’Istanbul

Le port du masque est obligatoire à bord des avions, dans les aérogares, dans les transports en commun en France. Certaines villes françaises (Paris, Marseille, Lille, Strasbourg, etc.) ont imposé l’obligation du port du masque en extérieur..

Pour effectuer leur voyage, l’ensemble des voyageurs devront se doter d’attestations de déplacement disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur.

Ces mesures étant susceptibles d’évoluer très rapidement en fonction de la situation, nous vous recommandons de suivre très attentivement les éventuelles annonces publiques.

Depuis la France vers la Turquie

Les déplacements par transport public aérien ou maritime depuis la France vers la Turquie sont interdits, sauf motif impérieux, depuis le dimanche 31 janvier à 0h00.

Les Français amenés à voyager en Turquie depuis la France pour motifs impérieux sont autorisés à entrer en Turquie par les frontières aériennes, maritimes et terrestres, à l’exception des postes frontières avec l’Iran. Il est toutefois vivement conseillé de vérifier le régime en vigueur dans les autres pays voisins de la Turquie avant d’envisager un franchissement des frontières terrestres.
Les motifs impérieux de déplacement depuis la France vers la Turquie correspondent aux catégories suivantes :

- motif sanitaire impérieux ;
- motif familial impérieux ;
- motif professionnel impérieux ne pouvant être différé ;
- retour dans le pays de résidence ou d’origine (sans garantie de retour sur le territoire français, sauf motif impérieux).

Puis-je rentrer en France par la route, via la Grèce ?

Oui. Néanmoins, la frontière terrestre entre la Turquie et la Grèce et le poste frontière d’Ipsala/Kipi sont actuellement fermés. Le seul moyen d’entrer en Grèce à partir de la Turquie consiste à passer par la Bulgarie (postes frontière de Kapikule vers la Bulgarie puis Promachonas vers la Grèce). 48h avant de vous y présenter, vous devez remplir un formulaire en ligne de la protection civile grecque, "Passenger Locator Form (PLF)", sur le site https://travel.gov.gr/#/.

Pour entrer en Grèce par voie terrestre depuis la Bulgarie, vous devrez présenter :

  • Le formulaire PLF validé par les autorités grecques en ligne ;
  • Un résultat négatif à un test PCR de moins de 72 heures, rédigé en anglais et comportant le numéro de passeport ou carte d’identité du voyageur.

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des hôpitaux et laboratoires effectuant les tests PCR en Turquie :

- Circonscription d’Ankara
- Circonscription d’Istanbul

Les liaisons maritimes entre la Grèce et l’Italie, et notamment entre depuis les ports d’Igoumenitsa et de Patras, ont repris.
Pour plus d’informations, veuillez consulter la foire aux questions de l’ambassade de France à Athènes.

Je ne suis pas Français.

Je suis conjoint(e) étranger(e) (marié(e) / pacsé(e) / concubin(e)) de ressortissant français. Puis-je rentrer en France ?

Depuis le 18 mars 2021, tous les ressortissants français, ainsi que leur conjoint (marié, pacsé et concubin) (le cas échéant avec un visa - marié, pacsé, concubin sur présentation de justificatifs de leur communauté de vie) et leurs enfants y compris s’ils sont de nationalité étrangère (le cas échéant avec un visa) et à condition qu’ils soient munis des justificatifs prouvant leur lien de parenté avec un Français (livret de famille, copie d’acte de mariage récent…) peuvent se déplacer en France.

Une attestation de déplacement est à compléter et à présenter aux compagnies de transport, avant l’embarquement à destination de la France métropolitaine ainsi qu’aux autorités en charge du contrôle des frontières.

Cette attestation est disponible en ligne : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage.

Depuis le lundi 18 janvier 2021, un test PCR négatif est requis pour entrer sur le territoire national pour les voyageurs en provenance d’un pays extérieur à l’espace européen (Union européenne, espace Schengen, Andorre, Vatican, Saint Martin, Monaco). Ces personnes devront également s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant sept jours une fois arrivées en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue de cette période de sept jours.

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des hôpitaux et laboratoires effectuant les tests PCR en Turquie :

- Circonscription d’Ankara
- Circonscription d’Istanbul

Qui peut voyager en France ?

Les personnes suivantes ont vocation à être admises sur le territoire européen de la France :

- ressortissant français, ainsi que son conjoint (marié, pacsé et concubin) et ses enfants ;

- ressortissant de l’Union européenne ou assimilé, ainsi que son conjoint (marié, pacsé et concubin) et ses enfants, ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint, en transit par la France, sa résidence principale dans un pays de l’Union européenne ou assimilé ou le pays dont il a la nationalité ;

- ressortissant de pays tiers, titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint, en transit par la France, sa résidence principale dans un pays de l’Union européenne ou assimilé (valable uniquement si le déplacement à l’étranger est intervenu avant le 31 janvier 2021 ou était justifié par un motif impérieux) ;

- ressortissant britannique et membres de sa famille bénéficiaires de l’accord de retrait du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord de l’Union européenne et de la Communauté européenne de l’énergie atomique ; (valable uniquement si le déplacement à l’étranger est intervenu avant le 31 janvier 2021 ou était justifié par un motif impérieux) ;

- ressortissant de pays tiers titulaire d’un visa de long séjour délivré au titre du regroupement familial ou de la réunification familiale des réfugiés, bénéficiaires de la protection subsidiaire et apatrides ;

- professionnel de santé ou de recherche étranger concourant à la lutte contre la Covid-19 ou recruté en qualité de stagiaire associé ;

- ressortissant de pays tiers disposant d’un VLS « Passeport Talent »

- étudiant s’installant en France pour le second semestre universitaire dans le cadre d’un programme d’un établissement d’enseignement supérieur ou titulaire d’un visa « étudiant-concours » ;

- chercheur s’installant en France à l’invitation d’un laboratoire de recherche, pour des activités de recherche nécessitant impérativement une présence physique

- travailleurs du secteur des transports terrestres, maritimes et aériens ou prestataires de services de transport, y compris les conducteurs de tout véhicule de transport de marchandises destinées à être utilisées sur le territoire ainsi que de ceux qui ne font que transiter, ou voyageant comme passager pour se positionner sur sa base de départ ou se former ;

- ressortissant étranger en fonctions dans une mission diplomatique ou consulaire, ou une organisation internationale ayant son siège ou un bureau en France, de même que son conjoint et ses enfants ou ressortissant étranger de pays tiers séjournant en France pour motif professionnel impérieux sous couvert d’un ordre de mission émis par l’État d’appartenance ;

- voyageur en transit de moins de 24 heures en zone internationale.

Une attestation de déplacement est à compléter et à présenter aux compagnies de transport, avant l’embarquement à destination de la France métropolitaine ainsi qu’aux autorités en charge du contrôle des frontières.

Cette attestation est disponible en ligne : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage.

Depuis le lundi 18 janvier 2021, un test PCR négatif est requis pour entrer sur le territoire national pour les voyageurs en provenance d’un pays extérieur à l’espace européen (Union européenne, espace Schengen, Andorre, Vatican, Saint Martin, Monaco). Ces personnes devront également s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant sept jours une fois arrivées en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue de cette période de sept jours.

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des hôpitaux et laboratoires effectuant les tests PCR en Turquie :

- Circonscription d’Ankara
- Circonscription d’Istanbul

Le port du masque est obligatoire à bord des avions, dans les aérogares, dans les transports en commun en France. Certaines villes françaises (Paris, Marseille, Lille, Strasbourg, etc.) ont imposé l’obligation du port du masque en extérieur.

Pour toute autre information concernant le séjour des étrangers en France, veuillez consulter notre page internet en turc.

publié le 19/03/2021

haut de la page