L’égalité femmes - hommes au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

L’égalité entre les femmes et les hommes est « la grande cause nationale » du quinquennat. Au ministère de l’Europe et des affaires étrangères, cette question fait l’objet d’une double approche : en interne, pour améliorer l’égalité professionnelle, et dans le cadre de l’action extérieure de la France.

Ces deux grands domaines d’intervention, complémentaires l’un de l’autre, sont décrits dans la Stratégie internationale de la France pour l’égalité entre les femmes et les hommes (2018-2022). Florence Mangin, Haute fonctionnaire à l’égalité des droits entre les femmes et les hommes, impulse, coordonne et anime l’action des différents services du Ministère en faveur de l’égalité dans ces deux domaines.

Au sein du ministère, une politique volontariste en faveur de l’égalité professionnelle

L’objectif est de tendre vers l’égalité professionnelle dans tous les domaines : évolution de carrière, nominations, lutte contre les discriminations, formation … Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères a mis en place un éventail de mesures pour, notamment, favoriser l’équilibre vie privée/vie professionnelle, accompagner la mobilité géographique et lutter contre les agissements sexistes.

Le Label AFNOR, obtenu le 23 octobre 2017, reconnaît cet engagement et l’inscrit dans une démarche de long terme. La démarche est encadrée par 37 indicateurs contraignants soumis à évaluation périodique parmi lesquels :

la flexibilité des conditions de travail,
la parité dans les jurys de concours,
le remplacement des congés maternité,
des formations et sensibilisations à l’égalité professionnelle,
le développement du télétravail en administration centrale…

Améliorer les pratiques internes sur l’égalité professionnelle et la parité La parité en chiffres (2018)

. : @francediplo mobilisé pour porter la voix d’une diplomatie féministe :.

Découvrez nos engagements en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes → https://t.co/ubl8cwxL6c #8Mars #IWD2019 #JourneeDesDroitsDesFemmes pic.twitter.com/isPay5OtHc

— France Diplomatie🇫🇷 (@francediplo) March 7, 2019

La moitié des agents titulaires du ministère sont des femmes.
Le ministère compte 26 % d’ambassadrices (contre 11% en en 2012).
Les postes de directeurs et de chefs de service sont occupés à 25 % par des femmes (contre 22 % en 2012).

Une politique volontariste de féminisation des nominations

Pour l’ensemble des postes d’encadrement, le taux de féminisation des primo-nominations progresse : 33 % en 2018 contre 29 % en 2017.

S’agissant des nominations aux fonctions d’encadrement les plus élevées (ambassadrices, directrices…), cette progression est plus significative : 39 % en 2018 contre 30 % de femmes en 2017.

Améliorer l’égalité professionnelle, c’est aussi mettre en relief ces enjeux dans la communication institutionnelle et se doter d’outils adaptés tels que :

La prévention et la lutte contre les agissements sexistes et les violences sexuelles par des campagnes d’information et la création d’une cellule d’écoute ;
La création d’une cellule d’écoute de prévention et de lutte contre les discriminations ;
La poursuite et le renforcement de dispositifs pour un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Si ces dispositifs concernent bien entendu tous les agents, dans les faits, ces garanties bénéficient d’abord aux femmes.

Passer de la sensibilisation à la formation et à l’accompagnement des agents

Des actions de sensibilisation sur l’égalité entre les femmes et les hommes sont organisées pour tous les nouveaux agents ministériels et les nouveaux partants. Cette « formation initiale » se complète par des modules sur le portail intranet à destination des agents déjà en poste.

Parallèlement des actions de formation plus longues et plus spécialisées sont organisées pour les agents et agentes appelés à intervenir sur la problématique de genre à l’international dans le cadre de leurs fonctions et les personnes en situation de responsabilité.

Renforcer le réseau des correspondants et points focaux pour l’égalité entre les femmes et les hommes

En 2019, le réseau des correspondants égalité entre les femmes et les hommes au sein du Ministère compte 170 personnes. Ce réseau est chargé de l’articulation entre l’administration centrale et le réseau du ministère, en matière d’égalité femmes-hommes. Les correspondants ont pour mission de dialoguer avec les partenaires locaux, d’assurer une veille sur la thématique de l’égalité et de communiquer sur la politique française et la Stratégie internationale du ministère.

publié le 08/03/2019

haut de la page