Lancement du 6ème Forum mondial de l’eau

Choisie par le Conseil mondial de l’eau, la ville de Marseille accueillera en mars 2012 le 6ème Forum mondial de l’eau. Le Forum est la plus grande manifestation internationale dans le secteur. La dernière édition en 2009 avait rassemblé plus de 25 000 participants à Istanbul.

Le Président de la République a procédé au lancement du 6ème Forum mondial de l’eau, le 2 juin 2010 à l’Élysée, en présence du ministre des Affaires étrangères et européennes et de la secrétaire d’État à l’Écologie.

Lire l’allocution de Nicolas Sarkozy (Paris, 2 juin 2010)

Les chiffres rappelés par les Nations unies soulignent l’étendue des enjeux du secteur :

- 2,6 milliards d’êtres humains soit 39% de la population mondiale vivent sans accès à un assainissement de base, principalement en Afrique sub-saharienne et en Asie,

- près de 900 millions d’êtres humains ne disposent pas d’un accès à l’eau potable,

- 2,2 millions de personnes, majoritairement des enfants de moins de 5 ans, meurent chaque année de maladies liées à une eau insalubre.

- près de 2 milliards d’habitants n’ont pas accès à l’électricité, le potentiel hydroélectrique est largement sous-exploité dans les pays en développement,

- 2/3 des bassins hydrographiques de la planète sont transfrontières et près de 145 pays sont riverains de cours d’eau partagés entre plusieurs États. La France soutient et continuera à soutenir plusieurs autorités de bassins transfrontaliers (Niger, Sénégal, Volta, Nil, Congo, Mékong) qui ont un rôle d’intégration régionale.

La France a pris en 2003, au G8 d’Évian, des engagements importants, qu’elle a transposés en 2005 en une stratégie pour la coopération au développement dans le secteur de l’eau et de l’assainissement. Cette stratégie est encore aujourd’hui le cadre dans lequel s’inscrit la politique d’appui de la France dans ce secteur prioritaire de notre coopération. En termes financiers, la France s’est engagée au doublement de l’aide publique au développement dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, principalement vers l’Afrique et avec une augmentation de l’aide transitant par les organisations non gouvernementales.

La France est classée par l’Organisation de coopération et de développement économique au 5ème rang des bailleurs bilatéraux dans le secteur et entend continuer à tenir cette place. Les financements de l’AFD ont contribué depuis 2002 à fournir un nouvel accès à l’eau et à l’assainissement à plus de 25 millions de personnes dans le monde.

Pour en savoir plus

publié le 22/11/2011

haut de la page