Liberté de la presse - Participation d’Annick Girardin, au débat "Etre journaliste après Charlie" à l’UNESCO (Paris, 14 janvier 2015)

Liberté de la presse - Participation d’Annick Girardin, au débat "Etre journaliste après Charlie" à l’UNESCO (Paris, 14 janvier 2015)

Annick Girardin, secrétaire d’État au développement et à la Francophonie, a participé à l’événement "Etre journaliste après Charlie" organisé par l’UNESCO.

Cette journée de débat et de réflexion porte sur la violence croissante à l’encontre des journalistes et la nécessité de renforcer le respect de la diversité culturelle et de la liberté d’expression. Mme Girardin a rappellé notre soutien à la liberté d’expression, en présence de Mme Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, du dessinateur Plantu et de nombreux journalistes et intellectuels.

Quelques jours après les attaques meurtrières qui ont frappé notre pays, cette journée sera l’occasion de rappeler le principe fondateur de l’Unesco : "les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes et des femmes, c’est dans l’esprit des hommes et des femmes que doivent s’élever les défenses de la paix".

- Evénement UNESCO : "Etre journaliste après Charlie" - Intervention d’Annick Girardin, Secrétaire d’Etat au développement et à la Francophonie (Paris, 14 janvier 2015)

"Le métier de journaliste est dangereux, et la France œuvre pour la protection et la sécurité des professionnels de l’information, en temps de paix comme en temps de guerre. Elle apporte son appui aux journalistes en situation de risque dans des actions de formation, de coopération, de suivi et de plaidoyer, notamment avec l’ONG Reporters Sans Frontières et la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme. En Afrique et au Proche et Moyen Orient, la France participe ainsi au suivi de la liberté de la presse et à l’aide d’urgence aux journalistes en danger dans près de 40 pays."

publié le 02/02/2015

haut de la page