Séisme à Van - Nouvelle aide de la France

Séisme à Van - Aide de la France

-  Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et européennes sur l’assistance humanitaire françaises suite au séisme à Van, 16 novembre 2011

Le ministère des Affaires étrangères et européennes vient d’envoyer un nouvel avion d’assistance humanitaire vers la Turquie, dans un esprit de solidarité en réponse à la demande d’aide exprimée par les autorités turques. Cet avion, qui convoie un lot important de grandes tentes destinées aux personnes sans abris, a décollé le 15 novembre de Paris à destination d’Erzurum, centre logistique des secours turcs.

Il s’agit du deuxième envoi d’aide humanitaire française dans cette région, après un premier vol arrivé le 27 octobre. Au total, ce seront plus de plus de 4000 personnes touchées par ces catastrophes qui auront pu bénéficier de cette aide.

Il intervient après la nouvelle réplique survenue mercredi 9 novembre à Edremit à une quinzaine de kilomètres de Van (est de la Turquie) et qui a fait 40 morts. Le tremblement de terre du 23 octobre avait coûté la vie à 604 personnes. D’autres secousses ont encore été enregistrées ces derniers jours.

- Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et européennes sur l’aide française suite au séisme à Van , 28 octobre 2011

Pour faire face à aux conséquences du séisme dévastateur qui a frappé la région de Van et en concertation avec les autorités turques, la France a mis immédiatement en place un vol d’assistance humanitaire. L’A300 affrété par le ministère des Affaires étrangères et européennes s’est posé vers 3h du matin dans la nuit de mercredi à jeudi au nouveau centre logistique des secours d’Erzurum, qu’il a été le premier à utiliser.

Le personnel du centre de crise du ministère des Affaires étrangères et européennes a été accueilli par ses homologues turcs ainsi que par les autorités locales et des membres du Croissant rouge, permettant un déchargement rapide des nombreuses tentes destinées aux familles sans abri que transportait l’appareil. Les tentes ont ensuite été acheminées par la route à Van.

La France prend toute sa part à l’effort international en soutien à la Turquie face à cette catastrophe, dans l’esprit de solidarité exprimé par le président de la République, le Premier ministre et le ministre d’Etat à la population et aux autorités turques.

- Communiqué de l’Ambassade sur l’aide française, 27 octobre 2011

Dès l’annonce du séisme qui a ravagé l’est de la Turquie dimanche dernier, la France a proposé aux autorités turques d’apporter son aide aux rescapés.

Un avion A 300 affrété par la France chargé de 30 tonnes d’aide humanitaire (grandes tentes familiales) est arrivé cette nuit à 03h00 du matin à Erzurum pour venir en aide aux populations affectées par les conséquences du séisme.

Comme le Ministre des Affaires étrangères et européennes M. Alain Juppé l’a indiqué dans la lettre qu’il a adressée à son homologue turc M. Davutoğlu, la France se tient aux côtés de la Turquie dans cette épreuve et lui réaffirme son soutien.

- 

Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et européennes sur l’aide française suite au séisme à Van , 26 octobre 2011

Dès l’annonce du séisme qui a ravagé l’est de la Turquie dimanche dernier, la France a proposé aux autorités turques d’apporter son aide aux rescapés.

Face à l’ampleur de la catastrophe, et dans l’esprit de solidarité exprimé hier par la lettre de M. Alain Juppé à son homologue turc, nous préparons l’envoi d’un avion d’assistance humanitaire convoyant un lot important de grandes tentes familiales destinées aux personnes sans abris.

Le centre de crise met en place cet avion qui sera en mesure de quitter Paris dès demain à destination d’Erzurum, centre logistique des secours, en fonction de la planification définie par les autorités turques.

- Texte de la lettre du Président de la République Française, M. Nicolas Sarkozy au Premier ministre turc, M. Recep Tayyip Erdoğan, à la suite du tremblement de terre :

"Monsieur le Premier Ministre,

J’ai appris avec une profonde émotion et une grande tristesse les dramatiques conséquences du séisme qui a frappé la région de Van, dans l’Est de la Turquie, causant la disparition de très nombreuses personnes et faisant de nombreux blessés.

En ce moment d’épreuve, je tiens à vous assurer, ainsi que l’ensemble du peuple turc, de la sympathie et de la solidarité de la France.

Mes pensées vont aux familles des victimes, auxquelles je vous prie de bien vouloir transmettre mes condoléances les plus attristées.

La France se tient à la disposition des autorités turques afin d’apporter toute l’aide dont elles exprimeraient le besoin pour faire face à la situation.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de ma très haute considération".

- Texte de la lettre du Premier Ministre, M. François Fillon au Premier ministre turc, M. Recep Tayyip Erdoğan, à la suite du tremblement de terre :

Monsieur le Premier ministre,

J’ai appris avec une vive émotion qu’un violent tremblement de terre avait fait plusieurs centaines de victimes ce dimanche dans la région de Van.

Je tiens à vous exprimer toute ma sympathie et à vous assurer de la solidarité de mon Gouvernement en ces moments douloureux. Je vous serais reconnaissant de bien vouloir transmettre mes condoléances aux familles des victimes.

Je vous prie de croire, Monsieur le Premier ministre, à l’assurance de ma haute considération".

- Texte de la lettre du Ministre des Affaires étrangères et européennes, M. Alain Juppé au Ministre des Affaires étrangères, M. Ahmet Davutoğlu à la suite du tremblement de terre :

Monsieur le Ministre, cher Ahmet,

J’ai pris connaissance avec une très vive émotion du lourd bilan provoqué par le tremblement de terre qui s’est produit hier dans la région de Van.

Dans ces circonstances particulièrement douloureuses, je tiens à vous exprimer tout mon soutien et à vous faire part de la solidarité du peuple français.

Mes pensées vont naturellement d’abord vers les familles des victimes, auxquelles je vous prie de bien vouloir transmettre mes condoléances les plus sincères. Je forme également des voeux de prompt rétablissement pour toutes les personnes qui ont été blessées au cours de ce séisme.

La France se tient naturellement aux côtés de la Turquie dans cette épreuve. Elle reste notamment à sa disposition pour lui apporter tout le renfort dont elle pourrait avoir besoin dans les prochains jours.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma haute considération".

publié le 22/11/2011

haut de la page