Suivez la Pré-COP (8-10 novembre 2015)

Suivez la Pré-COP (8-10 novembre 2015)

Comme cela a été fait par les présidences précédentes, Laurent Fabius, futur Président de la COP21, organise à Paris du 8 au 10 novembre, une pré-COP - réunion informelle au niveau ministériel - en collaboration avec le président péruvien de la COP20, Manuel Pulgar-Vidal.

- La pré-COP réunira des représentants de 70 Parties, dont plus de 60 à un niveau ministériel, issues de toutes les régions et de tous les groupes de négociation. Elle est ouverte à tous les pays souhaitant y participer.

- Cette réunion de trois jours s’inscrit dans la continuité des consultations ministérielles informelles organisées par Laurent Fabius et Manuel Pulgar-Vidal en juillet, et septembre, mais elle se tient dans un format plus large.

- L’objectif n’est pas d’y négocier un texte, mais d’explorer les compromis possibles et d’amener les ministres à donner une impulsion et une vision politique pour la dernière ligne droite.

PARTICIPATION DES MINISTRES À LA PRÉ-COP

La participation à cette pré-COP est élevée.

70 représentants des Parties, dont plus de 60 à un niveau ministériel, seront présents.
Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, ainsi que les deux co-présidents du groupe « ADP », Ahmed Djoghlaf et Dan Reifsnyder, seront présents.

Janos Pazstor représentera le Secrétaire général des Nations unies, aux côtés de Mary Robinson, Envoyée spéciale pour le climat des Nations unies.
Tous les principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre seront représentés, parmi lesquels les États-Unis, le Canada, l’Australie, l’Union européenne et plusieurs de ses membres, la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud, le Brésil, l’Indonésie, la Russie, l’Arabie saoudite et d’autres pays du Golfe.

De nombreux pays particulièrement vulnérables au changement climatique comme le Bangladesh, les petits Etats insulaires en développement ou encore le Niger sont également invités.

ORDRE DU JOUR

La session de négociation de Bonn a abouti à un projet d’accord et de décisions de la Conférence de Paris, qui est accepté par toutes les Parties, mais dans lequel beaucoup de points restent à trancher.

À trois semaines de l’ouverture de la COP, cette pré-COP doit être un moment d’impulsion politique afin d’identifier de possibles compromis.

Cette pré-COP ne sera pas l’occasion de renégocier le texte adopté à Bonn, mais de préparer la reprise des négociations à l’ouverture de la Conférence de Paris, sur la base des compromis qui auront été identifiés dans ce cadre.

Quatre thèmes principaux ont été choisis : l’ambition de l’accord, son équité, les financements à mobiliser après 2020 et les actions concrètes qui doivent être entreprises d’ici 2020.

ÉCHANGE AVEC LA SOCIÉTÉ CIVILE

Dans un souci d’inclusivité, Laurent Fabius, futur président de la COP21, a souhaité que la pré-COP soit précédée d’un temps d’échange avec la société civile, dans le prolongement des nombreux contacts qu’il a eu tout au long de l’année avec les différents groupes composant la société civile (organisations non gouvernementales, syndicats, collectivités territoriales, entreprises, etc.).

Dimanche 8 novembre, Laurent Fabius, Manuel Pulgar-Vidal, Christiana Figueres et plusieurs ministres et chefs de délégation représentatifs des différents groupes de négociations, recevront une vingtaine de représentants des neuf groupes de la société civile internationale, tels que reconnus par le secrétariat de la Convention-cadre des

Nations unies sur les changements climatiques.

Il s’agit des ONG environnementales, des organisations de recherche, de communautés autochtones, de jeunes, de genre, des organisations syndicales, agricoles, des associations de collectivités territoriales et des entreprises.
Chaque groupe sera représenté par deux personnes au maximum, à l’exception des ONG environnementales, qui seront représentées par deux membres du « Climate Action Network » ainsi que deux membres du « Climate Justice Now ! ».

Télécharger le dossier de presse complet (pdf)

publié le 09/11/2015

haut de la page